Le Parc National des Virunga est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO dans l'est de la République Démocratique du Congo.

EN / FR
Journal du Parc

Le Parc National des Virunga est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO dans l'est de la République Démocratique du Congo.

2017
07.31.2018
Project des Rangers
Sur #WorldRangerDay, nous sommes si fiers des efforts de nos gardes, qui font preuve de dévouement et de la résilience, en dépit des dangers...

Explorer PROJECT DES RANGERS

Group 2 Created with Sketch.
07.22.2018
Ephrem Balole, gérant de Virunga SARL, reçoit son doctorat
Félicitations à Ephrem Balole, Gérant de la SARL Virunga, qui a obtenu son doctorat de l'Université de Kinshasa! Un moment de fierté pour Vi...

Explorer EPHREM BALOLE, GÉRANT DE VIRUNGA SARL, REÇOIT SON DOCTORAT

Group 2 Created with Sketch.
06.06.2018
Projet des Rangers
"C’est une initiative importante, parce que les gens peuvent être inspirés par les exemples de ce que les femmes peuvent faire… Et tout le m...

Explorer PROJET DES RANGERS

Group 2 Created with Sketch.
06.05.2018
Le Fonds des Rangers
Des représentants de l'atelier de couture Rumangabo Widows ont assisté à la conférence des Journées européennes du développement à Bruxelles...

Explorer LE FONDS DES RANGERS

Group 2 Created with Sketch.
05.31.2018
Kawa Kanzururu Café
Une pour les amateurs de café: chaque achat du café Kawa Kanzururu de Higher Grounds sert à soutenir le travail de développement du Parc Nat...

Explorer KAWA KANZURURU CAFÉ

Group 2 Created with Sketch.
05.31.2018
Rangers Project
Nous sommes ravis de partager la nouvelle que la population de gorilles de montagne a dépassé les 1000!

Explorer RANGERS PROJECT

Group 2 Created with Sketch.
02.13.2018
Le Fonds des Rangers
Les enfants de Rangers, décédés dans l’exercice de leur fonction, jouent dans la garderie de l'Atelier des Veuves! Les services de garde sur...

Explorer LE FONDS DES RANGERS

Group 2 Created with Sketch.
12.05.2017
Le Fonds des Rangers
Un total de 68 veuves et 190 enfants de rangers tombés en service commandé reçoivent actuellement, grâce au Fonds des Rangers, une aide financière, une formation et un emploi valable.

Explorer LE FONDS DES RANGERS

Group 2 Created with Sketch.
09.11.2017
Projet des Rangers
Aujourd'hui, les Rangers du Parc et l'équipe des médecins de Gorilles ont réussi à localiser le groupe Rugendo et à retirer un piège mortel ...

Explorer PROJET DES RANGERS

Group 2 Created with Sketch.
07.30.2017
Projet des Rangers
Bonne Journée mondiale des Rangers! Nous sommes extrêmement fiers et reconnaissants envers tous nos rangers. Ces hommes et ces femmes sont p...

Explorer PROJET DES RANGERS

Group 2 Created with Sketch.
07.29.2017
Projet des Rangers
La semaine dernière marquait la fin de 5 mois d'entraînement particulièrement difficile pour les nouveaux rangers des Virunga. Sur 6500 appelés, 81 ont réussi.

Explorer PROJET DES RANGERS

Group 2 Created with Sketch.
01.12.2017
Le Fonds des Rangers
Un magnifique assortiment de serviettes réalisées par les veuves des Rangers, tombés dans l’exercice de leur fonction, est en vente au Miken...

Explorer LE FONDS DES RANGERS

Group 2 Created with Sketch.

Crédit Photo: Brent Stirton; Credit logo: David Shepard

Crédit Photo: Adam Kiefer; Crédit logo: David Shepard

Crédit photo: Brent Stirton; Crédit logo: David Shepard

Crédit photo: Brent Stirton; Crédit logo: David Shepard

Crédit photo: Orlando von Einsiedel

Crédit photo: Brent Stirton; Crédit logo: David Shepard

Bienvenue au Parc National des Virunga

Explorez l'aire protégée la plus ancienne et la plus biologiquement variée d'Afrique

À Propos de Virunga

En savoir plus

L’Alliance Virunga

Stabilité grâce au développement durable dans l'est du Congo

L’Alliance Virunga

En savoir plus

Le Projet des Rangers

Rencontrez les héros qui risquent leur vie pour protéger les Virunga

Le Projet des Rangers

En savoir plus

Le projet Gorilles Orphelins

Rencontrez le gorille orphelin du Centre Senkwekwe des Virunga

Le projet Gorilles Orphelins

En savoir plus

01

Bienvenue au Parc national des Virunga

Le Parc National des Virunga est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est situé dans l’est de la République démocratique du Congo aux frontières du Rwanda et de l’Ouganda. Le parc des Virunga est la zone protégée qui abrite la plus grande diversité biologique de tout le continent.

À Propos du Parc National des Virunga

Le Parc National des Virunga est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est situé dans l’est de la République démocratique du Congo. Le parc de Virunga est la zone protégée qui abrite la plus grande diversité biologique de tout le continent et un Parc National engagé dans un ambitieux programme de développement connu sous le nom de l’Alliance Virunga.


Situé dans une région qui a été profondément touchée par les effets de la guerre et des conflits armés depuis plus de 20 ans, Virunga est protégé par une équipe dévouée de plus de 600 Rangers. Ces hommes et femmes de la région suivent une formation intensive, au péril de leur vie quotidienne, pour protéger la faune exceptionnelle du parc, y compris les derniers gorilles de montagne en danger critique d'extinction.

Parallèlement à ce travail essentiel de conservation, le Parc s'engage à soutenir les communautés locales. Virunga a une vision pour exploiter de manière responsable les ressources naturelles du parc afin de créer de nouvelles opportunités pour les quatre millions de personnes qui vivent à moins d'une journée de marche de ses limites.


Axé sur trois domaines clés : l'hydroélectricité, l'agriculture et la pêche durables et le tourisme, le Parc National de Virunga travaille à la transformation économique de la région en créant des emplois et en réduisant les taux de pauvreté. Cette approche novatrice, axée sur la communauté, vise à réduire les pressions auxquelles les Rangers du Parc sont actuellement confrontés en raison des groupes armés, du braconnage illégal et de l'empiétement des terres. Cliquez ici pour en savoir plus sur le travail de l'Alliance Virunga.

La biodiversité en un coup d'œil

Mammifères

Page 1 Created with Sketch.

218

L’éléphant de forêt et l’éléphant de savane, l’hippopotame, l’okapi, le lion et le gorille de montagne sont parmi les principales espèces rencontrées dans les Virunga.

Oiseaux

Page 1 Created with Sketch.

706

Le nombre d’espèces d’oiseaux répertoriées dans les Virunga est supérieur au nombre total rencontré aux Etats-Unis et trois fois supérieur au nombre d’espèces que compte le Royaume-Uni.

Reptiles

Page 1 Created with Sketch.

109

Le nombre d’espèces de reptiles, dont 11 sont endémiques, fait du Parc National des Virunga, la plus riche des zones protégées dans le Rift Albertine.

Amphibiens

Page 1 Created with Sketch.

78

Le Parc National des Virunga a le nombre le plus important d’espèces d’amphibiens endémiques dans le Rift Albertine.

Primates

Page 1 Created with Sketch.

22

Trois des espèces de primates présents dans les Virunga sont des grands singes : le gorille de montagne, le gorille des plaines orientales et le chimpanzé de l’est.

Mammifères

Oiseaux

Habitats

01
/
10
Stroke 3 Copy Created with Sketch.
Stroke 3 Copy Created with Sketch.

Le Gorille de Montagne

Plus d’un tiers de la population mondiale des gorilles de montagne en danger critique d'extinction réside dans les forêts volcaniques luxuriantes du Parc National de Virunga.


Les gorilles de montagne, une sous-espèce du gorille oriental, sont des créatures timides et douces qui vivent en groupes de 2 à 30 individus. Ils sont dirigés par un mâle aîné dominant, couramment appelé ‘dos argenté’ parce qu’on le reconnaît a la bande de poils gris sur son dos.


Les gorilles de montagne sont caractérisés par des poils, des dents et des mâchoires plus longs, mais par des bras plus courts que leurs cousins ​​les gorilles de plaine.


Leur alimentation est composée d'au moins 142 espèces végétales - principalement des feuilles, des tiges, des pousses et quelques fruits. Une femelle gorille adulte peut consommer plus de 40 livres (18 kg) de végétation par jour et un mâle plus de 75 livres (34 kg).


Crédit photo: Brent Stirton

Le Gorille des Plaines Orientales

Egalement menacé, le gorille des basses terres orientales, aussi connu sous le nom de gorille de Grauer, est une sous-espèce du gorille oriental. Il vit dans les forêts tropicales humides des basses terres de l'est du Congo.


Ces gorilles vivent dans une petite forêt isolée appelée le mont Tshiaberimu, d'une superficie de 77 kilomètres carrés seulement, située au nord-ouest du lac Edouard.


Il s’agit de la plus grande des quatre sous-espèces de gorilles. Les gorilles des plaines orientales se distinguent des autres sous-espèces de gorilles par leur corps trapu, leurs grandes mains et leur museau court.


Ils se nourrissent principalement de fruits et d’autres plantes herbacées.


Crédit photo: ShutterStock

Les Éléphants de Savane et de Forêt

Les éléphants de savane et les éléphants de forêt résident tous deux dans le Parc National de Virunga, ce qui en fait l'un des rares endroits au monde où les deux espèces coexistent.


Les éléphants de savane sont plus gros que ceux des forêts et peuvent également être distingués par leurs défenses recourbées et leurs grandes oreilles. Ils se déplacent en grands groupes sont constitués de plusieurs unités familiales pouvant atteindre plusieurs centaines d'individus.


De leur côté, les éléphants de forêt sont plus rares et se déplacent en petits groupes familiaux de quelques individus.


Crédit photo: Brent Stirton

Hippopotames

Les hippopotames, qui peuvent peser jusqu'à 4 400 livres (soit 2 200 kg), habitent dans différentes rivières, lacs et étangs sur l’ensemble du territoire des Virunga.


L’emplacement des yeux et des narines de l'hippopotame, situé sur le dessus de sa tête, lui permet de rester la plupart du temps submergé dans l'eau et cela pendant près de seize heures par jour. C’est ce qui lui permet de rester frais malgré la chaleur du soleil africain. Quand ils se prélassent sur la rive, les hippopotames sécrètent une substance huileuse rouge qui agit à la fois comme hydratant pour la peau et comme écran solaire et aurait aussi des propriétés antibiotiques.


La nuit, quand les températures sont plus fraîches, les hippopotames sortent de l'eau pour brouter et peuvent consommer près de 80 livres (36 kg) d'herbe.


Crédit photo: Adam Kiefer

Chimpanzé

Les chimpanzés sont une espèce menacée et l'une des quatre espèces de grands singes. Comme l’homme, les chimpanzés communiquent par les expressions faciales, les gestes et les sons.


Les chimpanzés mangent principalement des plantes et des fruits, mais on sait qu'ils consomment des insectes, des œufs et de la viande. La plupart du temps, ils mangent et dorment dans les arbres.


Les chimpanzés vivent dans des communautés sociales de plusieurs douzaines d'individus. On les rencontre dans les forêts tropicales, les régions boisées et les plaines d'Afrique.


Nous partageons 98% de notre ADN avec les chimpanzés, ce qui en fait notre plus proche parent vivant. C’est une des rares espèces animales à utiliser des outils et à qui on a pu apprendre les bases du langage des signes.


Crédit photo: Parc National des Virunga

Okapi

Les okapis sont des animaux timides et solitaires qui ressemblent à des zèbres mais sont plus proches de la girafe et sont endémiques en RDC.


On les rencontre dans la végétation dense le long de la vallée de la rivière Semliki où ils se régalent de feuilles, de champignons et de fruits.


Les okapis sont surtout connus pour leur pelage caractéristique brun foncé, blanc pâle sur les côtés de la tête, et des rayures horizontales noires et blanches sur les pattes arrières et la croupe. Malgré leur apparence inhabituelle, il est très rare de les apercevoir. Ce sont des animaux extrêmement rares.


Les okapis produisent des appels infrasonores à basse fréquence à environ 14 Hz, indétectables par l'oreille humaine.


Crédit photo: iStock par Getty Images

Lion

Les lions sont des carnivores qui consomment une grande variété de proies : des gnous, impala, zèbres, girafes, buffles, porcs sauvages et même des rhinocéros, hippopotames ou éléphants lorsque la nourriture est rare.


Les lions vivent en grandes familles, appelées «troupes», lesquelles peuvent inclure jusqu'à trois mâles, une douzaine de femelles et leurs petits. Alors que les lions mâles sont les protecteurs de la troupe, ce sont les lionnes les principaux ‘chasseurs. Elles travaillent en équipes pour capturer leurs proies.


Les lions vivent dans les plaines, la broussaille ou les forêts ouvertes du Parc National de Virunga.


Crédit photo: iStock par Getty Images

Buffle

Les buffles de savane sont de gros animaux lourds qui pèsent jusqu’à 2 000 livres (900 kg).


Les buffles ont un régime herbivore, broutant principalement sur de grands espaces d'herbe verte. Ils peuvent vivre en troupeaux de quelques centaines à quelques milliers de têtes, avec des femelles et leur progéniture, constituant la majorité du groupe.


Le pelage du buffle est noir, à l'exception des jeunes veaux, dont le pelage peut être noir ou brun. La plus grande population de buffles des Virunga se trouve dans les plaines de la Rwindi dans le secteur central du parc.


Crédit photo: Greg Homel/Natural Encounters Birding

Céphalophe du Rwenzori

Le céphalophe du Ruwenzori, encore appelé céphalophe rouge du Ruwenzori, espèce menacée, est une petite antilope trapue, endémique des zones alpines des montagnes du Rwenzori.


Son nom lui vient de son manteau brun rougeâtre. Les habitudes alimentaires du céphalophe du Ruwenzori varient parce qu’il peut aussi bien se nourrir sur des pentes rocailleuses dégagées que dans une végétation dense et marécageuse.


Ils pèsent environ 33 livres (15 kg) et ont de courtes cornes de quelque 8 cm qui ressemblent à des griffes. Le céphalophe du Rwenzori se trouve dans le secteur nord du Parc National de Virunga.


Crédit photo: iStock by Getty Images

La Grue Couronnée Grise

La grue couronnée grise peut être trouvée dans les zones humides, les prairies ouvertes, les savanes, les zones cultivées et des forêts tropicales de basse altitude près de la rivière Ishasha et de la rivière Rwindi.


La grue couronnée se dresse à plus de 3 pieds (1 m) de haut avec un plumage à prédominance grise, des ailes blanches et noires, une poche gulaire rouge vif et une couronne de plumes dorées.


On estime qu'il reste environ 30 000 individus dans la nature. De cette population, 12 000 résident en Afrique du Sud et 18 000 en Afrique de l'Est.


Crédit photo: Greg Homel/Natural Encounters Birding

Aigle Pecheur d'Afrique

Les aigles pecheur d'Afrique sont des oiseaux de proie qui vivent dans les cours d'eau de l'Afrique subsaharienne.


Ils consomment principalement du poisson, mais peuvent aussi se repaître de charognes, d’oiseaux, de singes et même de bébés crocodiles lorsque les proies sont rares.


La femelle, dont les ailes ont une envergure pouvant atteindre 8 pieds (2,40 m) est plus grande que le mâle. L’aigle pêcheur d’Afrique adulte est en général brun avec une tête blanche, une face jaune et de grandes ailes noires puissantes.


Crédit photo: Greg Homel/Natural Encounters Birding

Le Bec-en-sabot

Les becs-en-sabot aiment les marécages et les marais du secteur central des Virunga près du lac Edouard, de la rivière Ishasha, et de la rivière Rwindi.


Les becs-en-sabot sont de grands échassiers. Leur envergure peut atteindre 8 pieds (2,40 m).


Les becs-en-sabot préfèrent chasser dans les eaux peu oxygénées et peu profondes où les poissons nagent plus près de la surface. Ils utilisent alors leur bec tranchant pour attraper leur proie. Ce sont des créatures solitaires qui restent isolées sauf lorsqu'elles sont menacées ou lorsqu’elles veulent se reproduire.


Crédit photo: Greg Homel/Natural Encounters Birding

Le Touraco Géant Bleu

Le grand Turaco bleu est le plus grand membre de la famille Turaco. Il est en grande partie frugivore, mais se nourrit aussi de bourgeons, de pousses, de feuilles, de fleurs et d'insectes.


Les grands bleus sont timides et descendent rarement au sol, sauf pour se désaltérer et se baigner.


Crédit photo: Greg Homel/Natural Encounters Birding

Le Volcan Nyiragongo

Le Nyiragongo est un stratovolcan actif qui renferme le plus grand lac de lave du monde, 700 pieds de large (213 m), perché à 11 380 pieds (3 470 m) d’altitude.


Le bas de ses pentes boisées du volcan abritent une variété d'animaux, notamment des chimpanzés, des singes et des guibs harnachés. Le sommet du Nyiragongo est en grande partie dépourvu de végétation et parfois saupoudré de neige.


Les coulées de lave du Nyiragongo sont extrêmement fluides en raison de leur teneur élevée en silice. Au cours de l'éruption de 2002, certaines coulées de lave du Nyiragongo ont été chronométrées à 62 miles de l’heure (100 km / h) et ont atteint le lac Kivu.


Crédit photo: Brent Stirton

Le Volcan Nyamuragira

Le volcan Nyamuragira, un volcan actif situé à 15 miles (25 km) au nord du lac Kivu, est considéré comme l'un des volcans les plus actifs d'Afrique.


Il entre en éruption à peu près tous les deux ans. Nyamuragira est un volcan bouclier basaltique à haute teneur en potassium d'une altitude de 10 033 pieds (3 058 m). Début 2017, des images satellites ont montré des points chauds dans le volcan Nyamuragira, indiquant que des éruptions étaient en cours.


Crédit photo: Brent Stirton

Les Montagnes de Rwenzori

Situées à la frontière entre l'Ouganda et la République Démocratique du Congo, les Rwenzoris, ou "Montagnes de la Lune", sont la troisième plus haute chaîne de montagnes d'Afrique.


À une altitude de 16 761 pieds (5 109 m), les montagnes de Rwenzori renferment les plus grands glaciers du continent africain. Cette région, agrémentée de rivières, de cascades et de lacs alimentés par les glaciers, offre l'un des plus beaux paysages alpins d'Afrique.


Crédit photo: Brad Clement/Spindrift Adventures

Mont Mikeno

Le mont Mikeno est un volcan éteint, situé dans les montagnes des Virunga.


Avec ses 14 557 pieds (4 437 m), le mont Mikeno est le deuxième plus haut sommet des montagnes des Virunga et la treizième plus haute montagne d'Afrique. Les pentes du mont Mikeno abritent un certain nombre de familles de gorilles de montagne des Virunga en danger critique d’extinction.


Crédit photo: Parc National des Virunga

Lac Edouard

Le lac Edouard, l'un des lacs les plus fertiles d'Afrique, héberge de nombreuses espèces d'oiseaux, de poissons et de mammifères.


Chaque jour, ses rivages regorgent d'hippopotames, d'éléphants, de crocodiles et de chimpanzés.


Le lac se trouve à 3 000 pieds (916 m) au-dessus du niveau de la mer et couvre une superficie de 224 083 hectares, ce qui en fait le 15è plus grand lac d'Afrique. Le lac Edouard est une ressource vitale pour les pêcheurs locaux.


Crédit photo: Parc National des Virunga

Plaine de Rwindi

Entourée par les montagnes et le lac Edouard, cette vaste étendue de prairies et de savanes boisées abrite les plus grandes concentrations d'éléphants, de buffles et de phacochères.


Le type d'herbes et d'arbres qui y poussent varient énormément en fonction d’un certain nombre de facteurs tels que le type de sol et sa profondeur, les animaux et les invertébrés vivant dans la région, les minéraux contenus dans le sol, etc.


Crédit photo: Parc National des Virunga

En savoir plus

Close

02

Explorez le Parc National des Virunga

Les 7 800 kilomètres carrés (3 000 milles carrés) du Parc se composent de trois secteurs - nord, centre, et sud - chacun avec une diversité inégalée de paysages et d'écosystèmes.

Carte du Park National des Virunga

Situés au centre du Rift Albertin, entre l'Ouganda et le Rwanda, les 7 800 kilomètres carrés des Virunga s'étendent du massif des Virunga au sud, jusqu'aux montagnes Rwenzori au nord.


Le Parc est composé de trois secteurs, avec une diversité inégalée de paysages et d'écosystèmes.


Le secteur nord est défini par ses forêts alpines et les pics enneigés des montagnes des Rwenzori.

Le secteur central est situé autour du lac Edouard, de la vallée de la rivière Ishasha et des plaines de Rwindi.


Le secteur sud des Virunga est surtout connu pour ses forêts tropicales de montagne, ses volcans actifs et les gorilles de montagne qui vivent sur les flancs du volcan dormant, le Mikeno.

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 A B C D E F G H I NORTHERN SECTOR CENTRAL SECTOR SOUTHERN SECTOR T SHIABERIMU MOSENDA ISHANGO KASINDI PORT MUTSORA DJUMA PUEMBA NYALEKE LULIMBI L UN Y A SENGE KIBIRIZI KABARAZA T ONGO BURUNGU KILOLIRWE BUKIMA DJOMBA KINGI KIBATI RUMANGABO MUGUNGA RWINDI T A L Y A GOMA MUSANZE RUTSHURU KABALE LUBERO BUTEMBO KASESE BENI OISHA KAMANGO MUTWANGA LIBOKORA KASINDI KATWE MWEYA KIAVINYONGE NYAKAKOMA KAMANDE VITSHUMBI ISHASHA S ARAM B WE RUHIJA MABENGA B AMBU KASALI RUBARE MUSHARI BIBWE MASISI S AKE K ORA KIBUMBA KAKOMERO BUNAGANA NYAMITWITWI L UO F O KANYABAYONGA MIKENO LODGE BUKIMA NYIRAGONGO T CH E GERA KIBUMBA NYIRAGONGOTREK T CH E GERA ISLAND GORILLATREK CHIMPANZEE WALK RWENZORI MOUNTAINS DR CONGO UGANDA LAKEEDWARD R WEN Z ORI MOUN T AINS RWANDA
Compas@2x Created with Sketch. 0 20 KM N 40

Hébergement

Treks

Villes

Les Villages

Poste de Patrouille

Bitmap Created with Sketch.

Zone du Parc

Bitmap Copy Created with Sketch.

Eau

Bitmap Created with Sketch.

Frontière

Bitmap Copy 2 Created with Sketch.

Routes

03

L’Histoire du Parc National des Virunga

Le Parc National des Virunga a été fondé en 1925 sous le nom de Parc Albert. Il s’agissait du premier parc national à voir le jour sur le continent Africain, à l’origine il fut principalement fondé pour protéger les gorilles de montagne vivant dans les forêts du massif des Virunga.

Création et Histoire du Parc

A sa création, le Parc ne comprenait que trois montagnes. Il a ensuite été agrandi vers le nord pour inclure les plaines de la rivière Rwindi, le lac Edouard et les "Montagnes de la lune" du Rwenzori.


Le Parc a été rebaptisé Parc National des Virunga en 1969, des années après que la Belgique ait accordé l'indépendance au pays (en 1960). Dix ans plus tard, en 1979, les Virunga devenaient Patrimoine Mondial de l’UNESCO.


Au cours des 20 dernières années, les Virunga ont connu de nombreuses périodes de conflit, commençant souvent dans ou autour du Parc. L'est du Congo est l'un des endroits les plus défavorisés sur le plan économique, et la concurrence pour les riches ressources naturelles du Parc a toujours été féroce.

En 2008, l'Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) et la Fondation Virunga (alors appelée The Africa Conservation Foundation) conclurent un partenariat public-privé (PPP) pour gérer le Parc.


Ce partenariat a lancé un vaste programme de réformes et a ouvert la voie à ce qui allait devenir l'Alliance Virunga – un programme de développement innovant avec une vision large, chargé de s’attaquer aux racines du mal causant pauvreté et conflit et d’éradiquer l’exploitation illégale et destructrice des ressources de la région.


Pour en savoir plus sur l'histoire du Parc National des Virunga.

  • 1925
    Premier Parc National de L’Afrique
  • 1969
    Le Parc Albert est Rebaptisé Virunga
  • 1979
    Reconnaissance par l’UNESCO
  • 1990
    Le Braconnage Augmente
  • 1994
    Conflit et Déplacements
  • 1994
    Patrimoine Mondial en Péril
  • 1995
    Gorilles de Montagne Braconnés
  • 1996
    Guerre Civile Congolaise
  • 2001
    Silverback Tué
  • 2002
    Eruption du Nyiragongo
  • 2003
    Les Combats se Poursuivent
  • 2006
    Massacres en Masse D’Hippopotames
  • 2007
    Massacre des Gorilles
  • 2008
    Renforcer les Efforts
  • 2009
    Le Centre Senkwekwe
  • 2011
    L'Alliance Virunga
  • 2012
    Rébellion M23
  • 2013
    L'Exploration Pétrolière
  • 2014
    Relance du Tourisme
  • 2015
    Centrale Hydroélectrique de Matebe
  • 2017
    Technologie Smart Grid
  • Present Day
    Travail Continu
1925
Premier Parc National de L’Afrique
Le Parc est créé sous le nom de Parc Albert, le premier parc national à voir le jour sur le continent africain. Il fut principalement fondé pour protéger les gorilles de montagne vivant dans les forêts du massif des Virunga.
1969
Le Parc Albert est Rebaptisé Virunga
Le Parc Albert est renommé Parc National des Virunga pour célébrer l’Indépendance du Congo libéré du colonialisme.
1979
Reconnaissance par l’UNESCO
Le Parc National des Virunga est reconnu Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Il reçoit en moyenne 6 500 visiteurs par an.

Crédit photo: Parc National des Virunga

1990
Le Braconnage Augmente
Les groupes rebelles du nord-est du pays lancent des attaques contre des postes de patrouille dans le secteur nord du Parc, tuant plusieurs gardes des Virunga. Le braconnage s'intensifie et continue d'affecter le Parc.

Crédit photo: LuAnne Cadd

1994
Conflit et Déplacements
Le génocide Rwandais fait fuir près de deux millions de réfugiés hors du pays. Plus de 90% des réfugiés temporaires s'installent à distance de marche des frontières du Parc. L'augmentation rapide de la population provoque déforestation de les forêts.

Crédit photo: Brent Stirton

1994
Patrimoine Mondial en Péril
Le Parc National des Virunga figure sur la liste des sites du patrimoine mondial en danger critique d'extinction.

Crédit photo: Brent Stirton

1995
Gorilles de Montagne Braconnés
L’insécurité se propage dans le secteur sud du Parc. Les braconniers assassinent quatre gorilles de montagne. C’est la première fois en dix ans qu'un gorille de montagne a été braconné dans les limites du Parc.

Crédit photo: Brent Stirton

1996
Guerre Civile Congolaise
Les conflits régionaux s'étendent et on estime que 5.6 millions de Congolais meurent dans les combats.

Crédit photo: Brent Stirton

2001
Silverback Tué
Un conflit entre les forces rebelles et les forces de l'armée entraîne la mort tragique d’un Silverback (dos argenté) d'une famille de gorilles populaire, appelée Rugendo.

Crédit photo: Parc National des Virunga

2002
Eruption du Nyiragongo
Le 17 janvier, le volcan Nyiragongo éclate, projetant sa lave qui traverse la ville de Goma. 400 000 personnes sont évacuées et 147 sont tuées dans l'éruption.

Crédit photo: Brent Stirton

2003
Les Combats se Poursuivent
En avril, dans un effort pour mettre fin à la guerre, un accord de paix est signé par le gouvernement et les forces rebelles. Cependant, les forces militaires et rebelles restent dans l'est du Congo et continuent de se battre.

Crédit photo: Parc National des Virunga

2006
Massacres en Masse D’Hippopotames
Les massacres de près de 400 hippopotames sont orchestrés par des milices locales. Il ne reste que 629 hippopotames dans le Parc, soit une diminution de 98% par rapport aux 30 000 qui peuplaient le Parc dans les années 1960 et 1970.

Crédit photo: Brent Strit

2007
Massacre des Gorilles
Six gorilles de montagne de la famille Rugendo sont assassinés. Cette image puissante du Silverback Senkwekwe, immortalisée par Brent Stirton, a capté l'attention du monde entier sur cet horrible événement.

Crédit photo: Brent Stirton

2008
Renforcer les Efforts
Les massacres de gorilles catalysent une vague d'efforts pour protéger le Parc. La structure de gouvernance du parc est renforcée et de nouveaux systèmes sont mis en place pour assurer la protection des gorilles.

Crédit photo: LuAnne Cadd

2009
Le Centre Senkwekwe
En réponse directe aux massacres, le Centre Senkwekwe est créé pour héberger et soigner les orphelins du massacre et par la suite d'autres bébés gorilles orphelins.

Crédit photo: Parc National des Virunga

2011
L'Alliance Virunga
L'ICCN et la Fondation Virunga concluent un accord de gestion à long terme. Leur ambitieux programme de consolidation de la paix vise à créer 100 000 emplois offrant aux jeunes Congolais des alternatives viables aux activités liées au conflit.

Crédit photo: Orlando von Einsiedel

2012
Rébellion M23
La rébellion M23 éclate dans et autour du Parc. Le personnel des Virunga est pris dans les combats, mais maintient sa présence et finit par négocier l'accès au Parc pour protéger les gorilles de montagne.

Crédit photo: LuAnne Cadd

2013
L'Exploration Pétrolière
L'exploration pétrolière menace le Parc, suscitant de profondes inquiétudes dans la communauté internationale. Les communautés vivant autour du lac Edouard craignent l'impact d’une potentielle activité pétrolière sur leurs moyens de subsistance.

Crédit photo: LuAnne Cadd

2014
Relance du Tourisme
Le tourisme est relancé dans le Parc après avoir dû être stoppé en 2012 en raison d'un conflit armé. L’équipement hôtelier du Parc, le Mikeno Lodge, accueille à nouveau les clients.

Crédit photo: Parc National des Virunga

2015
Centrale Hydroélectrique de Matebe
Le Parc National des Virunga célèbre l'inauguration d'une nouvelle centrale hydroélectrique à Matebe, offrant pour la première fois une source d'électricité durable, propre et fiable aux communautés.

Crédit photo: Brent Stirton

2017
Technologie Smart Grid
L'Alliance Virunga déploie un projet utilisant la technologie des réseaux intelligents pour offrir 22 000 prêts à environ 10 000 petites entreprises du Nord-Kivu. Tous les prêts seront remboursés via les compteurs intelligents.

Crédit photo: Brent Stirton

Present Day
Travail Continu
L'Alliance Virunga continue à propager l'utilisation de l'énergie durable, le développement de l'agro-industrie et le tourisme pour apporter la paix et la prospérité au peuple Congolais.

Gouvernance

L'ICCN (Institut Congolais pour la Conservation de la Nature) est un partenaire gouvernemental Congolais chargé de la protection et de la conservation du Parc National des Virunga. Les membres de l'ICCN sont chargés de la protection des parcs en général et de celle du gorille de montagne en voie de disparition.


La Fondation Virunga est un organisme de bienfaisance basé au Royaume-Uni fondé en 2005. Elle a été créée pour soutenir la protection de la flore et la faune du Parc, ainsi que les communautés locales qui vivent près des limites des Virunga. La Fondation est détentrice du contrat de gestion du Parc.

De plus, un organisme caritatif basé aux États-Unis, Virunga Fund Inc. (VFI), a été créé en 2007 pour soutenir les efforts de conservation du Parc National des Virunga. VFI est une organisation caritative et éducative relevant de la Section 501 (c) (3).


La Fondation Virunga Belgique a été constituée en 2015 pour soutenir le Parc National des Virunga par la collecte de fonds et la sensibilisation du public.

04

Le gorille de montagne

La totalité de la population mondiale de gorilles de montagne en danger critique d'extinction vit sur le massif des Virunga et de Bwindi, qui s’étendent en République Démocratique du Congo, au Rwanda et en Ouganda. Le Parc National des Virunga abrite plus d’un tiers de ces gorilles, qui résident dans les forêts tropicales denses sur les pentes des volcans des Virunga.

Population des Gorilles de Montagne

La population mondiale des gorilles de montagne est actuellement estimée à 1000 individus. Neuf familles de gorilles de montagne vivent dans le secteur sud des Virunga, autour de Bukima. Huit d’entre elles sont ‘familiarisées’, ce qui signifie qu’elles sont habituées à la présence humaine.


Le processus d'accoutumance est effectué par des chercheurs et des Rangers des Virunga. Ils visitent les gorilles tous les jours pendant deux à trois ans, jusqu'à ce que les gorilles soient familiarisés avec les humains.

L'accoutumance est une composante essentielle de la conservation des gorilles, car elle permet de mener des recherches détaillées sur l'espèce. Cela permet d'améliorer la compréhension du comportement des gorilles de montagne, ainsi que d'autoriser les équipes vétérinaires à intervenir si les gorilles sont blessés ou présentent des signes de mauvaise santé.

1959

450

Population estimée selon un recensement entrepris au Parc Albert par le zoologiste George Schaller.

1971

274

Le total de population estimée salon un recensement réalisé dans tout le massif des Virunga, qui a révélé que le nombre de gorilles de montagne avait presque diminué de moitié sur une période de 12 ans.

1981

254

Les chiffres de population estimée ont révélé une nouvelle baisse du nombre de gorilles de montagne dans le massif des Virunga. Les organisations de conservation commencent à collaborer pour protéger les derniers gorilles de montagne.

1989

324

Les données du recensement ont révélé que les travaux de conservation avaient entraîné une augmentation du nombre de gorilles de montagne dans le massif des Virunga.

2003

380

L'insécurité accrue dans la région a interdit la tenue d’un recensement à travers le massif des Virunga entre 1989 et 2003. Le premier recensement suivant cette période a montré que la population de gorilles de montagne avait augmenté, malgré les troubles.

2010

786

Un recensement a eu lieu dans les parcs nationaux Rwandais et Congolais, le long du massif des Virunga, montrant une nouvelle croissance du nombre de gorilles de montagne.

2017

880

Les données du recensement de 2010, combinées à partir d'un recensement effectué dans la forêt impénétrable de Bwindi en Ouganda, indiquent une population mondiale totale de 880 gorilles de montagne.

2018

1000

Des recensements du Massif des Virunga et de Bwindi ont été entrepris. On estime que la population mondiale de gorilles de montagne se situe actuellement autour de 1000 individus.

Conservation des Gorilles de Montagne

Le meurtre de sang-froid de six membres de la famille Rugendo le 22 juillet 2007 fut sans doute l'une des périodes les plus sombres des Virunga. Ce terrible événement souligne la nécessité de protéger en permanence les gorilles des Virunga et d'autres animaux sauvages.


Le Parc a entrepris d'importantes réformes institutionnelles et en matière de sécurité depuis cet événement tragique et la population de gorilles de montagne des Virunga est à nouveau en augmentation.

Au-delà de ces réformes indispensables, le succès que connaît le Parc des Virunga ces dernières années est dû au dévouement de ses Rangers. Les Rangers du parc risquent leur vie tous les jours pour protéger la faune du parc et ses habitats en péril, ainsi que les personnes qui vivent autour des limites du Parc.

Crédit photo: Brent Stirton

Crédit photo: Brent Stirton

Crédit photo: Brent Stirton

Crédit photo: Brent Stirton

Crédit photo: Brent Stirton

Crédit photo: Brent Stirton

01
/
Stroke 3 Copy Created with Sketch.
Stroke 3 Copy Created with Sketch.

Aujourd'hui, le Parc National des Virunga abrite un tiers de la population mondiale des gorilles de montagne vivant à l’état sauvage, ainsi que quatre gorilles orphelins qui résident dans le Centre Senkwekwe, la seule installation au monde qui s'occupe des orphelins des gorilles de montagne. Les hôtes du Centre, situé au siège du Parc à Rumangabo, ont tous été victimes lorsqu’ils étaient bébés des braconniers ou des trafiquants d’animaux.

Abandonnés ou enlevés à leur famille, les orphelins sont pris en charge par le personnel dévoué du Centre. Le travail extraordinaire du personnel du centre ne serait pas possible sans l'aide de personnes et d'organisations du monde entier qui se sont mobilisées pour soutenir les efforts de conservation entrepris dans les Virunga. En savoir plus sur les orphelins du Centre Senkwekwe, et comment soutenir leurs soins.

Crédit photo: LuAnne Cadd

Dirigé par André Bauma, un garde formé ayant une disposition particulière pour s'occuper des orphelins, le Centre Senkwekwe est le seul de son genre dans le monde.

Dirigé par André Bauma, un garde formé ayant une disposition particulière pour s'occuper des orphelins, le Centre Senkwekwe est le seul de son genre dans le monde.

Il y a un lien qui nous relie. Une relation très, très étroite entre les gardiens et les gorilles

Andre Bauma
Directeur du Centre Senkwekwe

05

Développement Communautaire et Programmes

Virunga et ses partenaires se sont engagés à respecter les normes les plus élevées en matière de gestion communautaire des ressources naturelles, en sollicitant et en tenant compte des apports des communautés vivant autour du Parc.

Nos Programmes

Pour ce faire, les autorités des Virunga ont créé et soutiennent de multiples forums communautaires qui consultent régulièrement la population locale pour déterminer les priorités en matière de conservation et d'investissement.


Le Parc National des Virunga dépend de la générosité de sympathisants du monde entier pour financer ses programmes vitaux, comme la formation des Rangers, le Fonds pour les veuves de Rangers tombés en service et le programme des gorilles orphelins, qui profitent à la faune, aux employés et aux communautés locales.

Lorsque vous choisissez de soutenir le Parc National des Virunga, votre don aide non seulement à assurer directement l'avenir du Parc, mais fournit aussi l'investissement nécessaire pour le bénéfice des quatre millions d'habitants qui vivent dans les communautés riveraines et qui dépendent du Parc pour leur bien-être.


Cet esprit de gestion participative des ressources naturelles est au cœur de l'ambitieux programme de consolidation de la paix autour du Parc National des Virunga - L'Alliance Virunga.

  • 01
    Les Rangers de Virunga
    Plus de 600 femmes et hommes s’engagent sans peur pour protéger les Virunga
    Page 1 Created with Sketch.
    En savoir plus sur les Rangers de Virunga

    Crédit photo: Brent Stirton

    En Savoir Plus

    Back Arrow Created with Sketch.
  • 02
    Le Fonds des Rangers décédés
    Formation vitale et soutien aux veuves et aux enfants des Rangers des Virunga décédés dans l’exercice de leur fonction
    Page 1 Created with Sketch.
    Soutien aux familles des Rangers décédés

    Crédit photo: Brent Stirton

    En Savoir Plus

    Back Arrow Created with Sketch.
  • 03
    Le Centre Senkwekwe
    La seule installation au monde qui prend soin des gorilles de montagne orphelins
    Page 1 Created with Sketch.
    Protéger les espèces menacées des Virunga

    Crédit photo: LuAnne Cadd

    En Savoir Plus

    Back Arrow Created with Sketch.

Joignez-nous à nos efforts de protéger le Parc National des Virunga

Vous pouvez faire la différence en rejoignant notre communauté de personnes dévouées qui veulent protéger le plus ancien parc national d'Afrique et apporter la paix et la prospérité aux quatre millions de personnes qui en dépendent.