• 7800 kilomètres carrés activement protégé

  • Faciliter l'accès à l’eau pour 90000 personnes

  • 44 espèces menacées activement protégées

  • Fournir 70% de l'électricité à la ville de Goma

  • 465 partenaires de l'économie verte

Protection de la faune

PROTÉGER ET PRÉSERVER

Le parc national des Virunga est la zone protégée la plus riche en biodiversité d’Afrique, abritant plus d’un millier d’espèces de mammifères, d’oiseaux, de reptiles et d’amphibiens ainsi qu’un tiers des gorilles de montagne menacés d’extinction dans le monde. Situé à l’extrémité orientale du bassin du Congo, la deuxième plus grande forêt tropicale du monde, Virunga est connu comme le parc du feu et de la glace pour ses divers habitats allant des sommets du Rwenzori à la savane et aux plaines volcaniques. Bien qu’ils soient classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, les Virunga sont constamment menacés par la guerre, le braconnage et les activités illégales, ainsi que par des catastrophes naturelles imprévisibles.

Avec le soutien des donateurs, la Fondation Virunga s’occupe activement de la conservation du parc qui s’étend sur plus de 3 000 miles carrés.

Justice sociale

ECONOMIE VERTE

Plus de 5 millions de personnes vivent à moins d’un jour de marche du parc, dont beaucoup dans une extrême pauvreté et ayant enduré plus de 30 ans de conflit. Les terres fertiles situées au sein et à proximité du Parc des Virunga sont idéales pour l’exploitation agricole. En préservant ces terres pour la conservation et les services écosystémiques essentiels qu’elles fournissent, nous exigeons des sacrifices considérables de la part de nombreuses personnes comptant parmi les plus pauvres du monde. Pour s’attaquer à ce problème de justice sociale, le parc national des Virunga a fondé, avec le soutien de l’UE, l’Alliance Virunga, une initiative visant à encourager une économie verte locale par le biais de l’écotourisme, de l’agriculture et de l’énergie durables, qui pourrait rapporter plus d’un milliard de dollars par an.

Protéger le parc et ses habitants

GARDIENS DE LA BIODIVERSITÉ

Protégeant la faune et les communautés, les « gardiens de la biodiversité » des Virunga risquent quotidiennement leur vie dans le parc le plus dangereux du monde pour les Rangers. Des dizaines de groupes rebelles opèrent à l’intérieur et autour du parc, et vivent du trafic illégal de ressources et du braconnage, une véritable économie de guerre dont la valeur est estimée à 170 millions de dollars par an. Au cours des 20 dernières années, plus de 200 rangers ont fait un sacrifice ultime pour assurer la conservation et la sécurité. Les conflits dans cette région turbulente continuent d’être une source d’inquiétude et ont un impact considérable sur les efforts de conservation des Virunga et l’économie verte croissante.  Apprenez-en davantage sur nos incroyables Rangers et sur la manière dont vous pouvez soutenir leurs efforts infinis pour protéger le parc.