In Memoriam: Rachel Masika Baraka, garde du Parc National des Virunga tuée en service

13 mai 2018, Nord Kivu, RDC

Le Parc National des Virunga a le profond regret de confirmer le décès de Rachel Masika Baraka, une garde du parc âgée de 25 ans, au cours d’un incident grave survenu le matin du vendredi 11 mai.

Rachel Baraka fut grièvement blessée par des assaillants armés alors qu’elle protégeait deux passagers et le chauffeur de leur véhicule. Des gardes supplémentaires furent immédiatement envoyés en renfort et Rachel Baraka fut transférée vers l’hôpital le plus proche pour y recevoir des soins. Elle est tragiquement décédée de ses blessures peu après son arrivée.

Le directeur du parc, Emmanuel de Merode, déclare à cette occasion : « La vie de la jeune garde Rachel Baraka a pris fin de manière abrupte alors qu’elle accomplissait son travail au service au Parc National des Virunga. Elle était l’une des 26 gardes femmes du parc. Son engagement était sans faille et elle montrait du courage au travail. Nous exprimons nos condoléances les plus sincères à sa famille et nos pensées vont à tous ceux qui sont affectés par cet incident ».

Depuis le début de l’année 2018 seulement, huit gardes du Parc National des Virunga sont décédés dans l’exercice de leurs fonctions. Ce triste décompte illustre encore une fois les risques que les gardes du parc prennent tous les jours pour protéger la vie sauvage et les communautés riveraines.

Ceux qui souhaitent exprimer leur soutien à la famille de Rachel Baraka peuvent faire un don à virunga.org/fr/donate.

Eu égard à la pénibilité des évènements, prière d’adresser les questions à press@virunga.org uniquement.

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*