Histoire

Tout au long de son histoire, les Virunga ont été profondément affectées par le climat politique du pays. Le parc a subi de nombreuses périodes de conflit armé. L’engagement profond des rangers des Virunga, des politiciens clés, les conservateurs et des individus se sentant concernés à travers le monde ont permis au parc de survivre.

Le parc a été fondé en 1925 par le roi Albert I de Belgique et a également porté son nom au début, le Parc National Albert. Le Parc Albert fut le premier parc national à être créé sur le continent africain, en grande partie à cause de la pression constante d’un biologiste américain appelé Carl Akely. Celui-ci a consacré sa vie à la protection des paysages des Virunga et fut enterré dans le parc après sa mort. Le parc fut principalement fondé pour protéger les gorilles de montagne vivant dans les forêts du massif des Virunga. Le Parc Albert a ensuite été élargi vers le nord pour inclure les plaines de Rwindi, le Lac Édouard et les « Montagnes de la Lune » Rwenzori. Le parc a été rebaptisé Parc National des Virunga en 1969.

Au cours des 20 dernières années, les gardes des Virunga ont dû faire face à une série presque ininterrompue de défis. En 1994, le génocide rwandais a déclenché un flot de plus d’un million de réfugiés qui ont mis une pression énorme sur la faune sauvage et les forêts du parc. En 2007, des membres d’une mafia de charbon illégal ont assassiné une famille de gorilles de montagne. L’événement fut sans doute le plus sombre du parc depuis plus d’une décennie. Leur motivation était simple : tuer les gorilles de montagne et ainsi il n’y aura plus aucune raison de protéger le parc. A la fin de l’année, neuf gorilles de montagne en danger critique d’extinction furent assassinés.

Après l’assassinat des gorilles en 2007, le parc s’est lancé dans un vaste programme de réforme impliquant la restructuration et le renforcement de sa force de garde pour protéger efficacement la faune sauvage et les habitats du parc. Au même moment, une initiative majeure dénommée l’Alliance des Virunga a été mise en place afin d’assurer un développement économique efficace et la stabilité pour la population vivant autour du parc. Le travail a été financé en grande partie grâce au soutien public et privé, y compris l’Union Européenne et la Fondation Howard G Buffet. Depuis, les programmes ont continué d’être soutenus pendant deux guerres civiles, mais à un prix considérable pour le personnel du parc.

La paix est revenue dans les Virunga et le parc est de nouveau ouvert au tourisme. De nouvelles activités touristiques sont en cours de développement et le parc offre désormais un hébergement haut de gamme idéalement situé à proximité du centre des trois principales attractions touristiques : les gorilles de montagne, les chimpanzés de Tongo, et le volcan Nyiragongo.